Crédit bateau à taux bas : le guide ultime de Financement Rapide Credit

Un crédit pour financer votre bateau

Au regard du futur capitaine, l’acquisition d’une embarcation de plaisance est un projet de vie porteur de moments d’exception. Le guide ultime de Financement Rapide Credit fournit les informations incontournables à connaître pour obtenir un crédit bateau à taux bas.

Rapidité

Simplicité

Sécurité

À voile ou à moteur, une embarcation de plaisance permet de prendre le large et d’explorer la beauté de l’océan et des côtes, sans frontières en France ou à l’étranger. En contrepartie, il s’agit d’un projet plaisir qui a un prix. Cependant, l’acquisition du voilier ou du catamaran à crédit permet de passer du rêve à la réalité. On vous guide.

C’est quoi un crédit bateau ?

Tel que dans le cadre de l’achat d’une auto, le crédit bateau est un prêt d’argent destiné à financer l’achat d’un bateau d’occasion ou neuf. De manière concrète, l’établissement financier prêteur met à la disposition de l’emprunteur la somme d’argent accordée. Dans un second temps, le souscripteur finance l’achat de son embarcation de plaisance. 

Par extension, l’emprunteur commence à rembourser le capital emprunté à travers ses mensualités, jusqu’au terme de la période prévue. Au préalable, le montant des mensualités est défini et mentionné dans le tableau d’amortissement du contrat de prêt.  

Dans ce cadre, le capital emprunté inclut le règlement simultané d’intérêts en faveur de l’organisme financier. Selon les conditions (taux d’intérêt, apport financier, présence d’un co-emprunteur,...) de souscription du contrat, les banques perçoivent les remboursements attendus par les emprunteurs durant quelques mois ou plusieurs années.

Comment financer l'achat d'un bateau ?

Pour financer l’achat d’un bateau à crédit, l’emprunteur peut avoir recours à 2 solutions. Pour vous donner un ordre d’idées précis, voici les 2 formes d’emprunt disponibles pour acheter une embarcation de plaisance, tels qu’un voilier ou un catamaran : 

1. Crédit à la consommation affecté 

Au premier abord, le crédit conso affecté, avec ou sans apport, est une opération bancaire uniquement destinée à réaliser l’achat de l’embarcation de plaisance. Dans ces conditions, la somme d’argent permet à l’acheteur d’amortir les dépenses liées à ses projets personnels, sans impacter l’équilibre de son budget. 

Toutefois, la banque prêteuse exige à l’emprunteur de justifier la nature des dépenses engagées. Au regard des banques, le but est d’avoir la certitude que les fonds financiers versés sont bien utilisés pour financer les projets déterminés dans leurs contrats de prêt. Par conséquent, les emprunteurs sont tenus de fournir un justificatif d’achat à leur banque, tel qu’une facture. 

En quelque sorte, ce justificatif est le point d’ancrage des crédits conso affectés (auto, travaux,...). Pour l’acheteur, le crédit conso affecté est une opération bancaire sécurisante. Dans l’éventualité où la vente est annulée, le financement est également annulé de manière automatique. 

Bon à savoir : Les établissements bancaires exigent souvent des garanties solides (apport financier, hypothèque d’un bien immobilier,...) pour accorder certains types de crédits conso affectés. Dans ce cas de figure, les banques peuvent se montrer favorables à l’hypothèque d’un bien immobilier. À ce titre, il est utile de savoir que les bateaux sont exclus des garanties éligibles au profit des banques durant la période des échéances.

Pourquoi souscrire à un prêt bateau ?

De façon globale, l’acheteur peut souscrire à un prêt bateau pour une raison principale. Tout l’intérêt de cette forme de financement est la possibilité de réaliser ses projets personnels, tout en préservant la stabilité de son budget financier. 

En optant pour ce crédit conso, le souscripteur étale le règlement de son embarcation au gré de ses besoins. Par choix ou par nécessité, il peut être judicieux de préserver notamment son épargne pour pallier les aléas de la vie à bord de son embarcation, tels qu’une panne ou une réparation. 

2. Prêt personnel pour acheter un bateau, mais pas que 

En optant pour le prêt personnel, l’emprunteur opte pour le financement qui accorde le plus de souplesse pour acheter son bateau. Objectivement, l’acheteur finance d’une part, son embarcation de plaisance. D’autre part, l’acquéreur peut inclure à l’opération financière l’ajout d’une trésorerie supplémentaire. Dès lors, cette trésorerie disponible permet de réaliser davantage de projets perso : 

  • Achat d’une auto,
  • Réalisation de travaux dans son bien immobilier, 
  • Financement d’un événement de la vie : déménagement, mariage, naissance,...
  • Réserve d’argent en cas de nécessité,...

Avant de souscrire à un prêt d'argent, il est important de s’accorder un temps de réflexion. L’objectif est d’estimer avec précision ses besoins financiers actuels et à venir. Dans le même ordre d’idées, il est souvent plus intéressant d’opter pour le prêt perso, en comparaison avec les crédits affectés à un achat spécifique (travaux, auto,...). 

De cette manière, l’acheteur peut inclure à l’opération financière des postes de dépenses annexes qui viennent s’ajouter au fil du temps, tels que l’achat de matériel de navigation ou la location d’une place de port à l’année. 

Au-delà du prix de vente, l’entretien de l’embarcation sur le long terme impose à son propriétaire de supporter des frais supplémentaires non négligeables. Au vu de ces dépenses parfois peu prévisibles, souscrire à un prêt perso est un moyen efficace de maintenir un juste équilibre financier. Il s’agit aussi d’un choix sécurisant pour faire perdurer ce nouveau mode de vie en mer dans la durée. 

Crédit bateau et LOA de plaisance: comment ça marche ?

Pour pallier la souscription à un crédit conso, la solution alternative consiste à effectuer une Location d'un véhicule nautique avec Option d’Achat (LOA). Durant la LOA de plaisance, l’acquéreur s’acquitte d’un loyer défini dans le contrat de LOA. En termes de coût, l’acquéreur doit aussi prendre en charge les frais d’entretien, l’assurance et les réparations éventuelles à effectuer. 
Au même titre que pour la Location avec Option d’Achat d’une auto, la LOA de plaisance peut être instaurée sur une durée plus ou moins longue. Concrètement, le locataire de l’embarcation de plaisance souscrit à une LOA pour une période qui peut s’étaler jusqu’à 15 ans. Au-delà de cette période, le locataire dispose de 2 solutions au terme du contrat : 

  • Levée de l’option d’achat : l’acquéreur peut acheter le bateau en location. Pour en devenir le propriétaire exclusif, il est nécessaire de verser une soulte au bailleur. 
  • Restitution de l’embarcation de plaisance au bailleur.  

De manière générale, la LOA de plaisance est un procédé qui présente un avantage principal. Au regard de la loi, ce bien est exclu du patrimoine du locataire. En termes d’impôt sur la fortune (ISF), les bateaux ne représentent pas une charge supplémentaire. 

Peut-on financer un bateau d'occasion en LOA ?

Oui, il est tout à fait possible de financer un bateau d’occasion en LOA. Pour autant, une condition indispensable est exigée au locataire. Pour bénéficier du financement en Location avec Option d’Achat de plaisance, le véhicule nautique doit avoir moins de 3 ans lors de la demande de financement. 

Il est aussi nécessaire de faire facturer l’embarcation par un professionnel du secteur de la plaisance avec l’application de la TVA. Dans le cas inverse, il est préconisé d’avoir recours à un crédit plaisance pour acheter son bateau d’occasion ou neuf. 

Crédit bateau compétitif : les critères à analyser pour faire le bon choix

Pour obtenir un crédit bateau d’occasion ou neuf compétitif, les critères à analyser pour faire le bon choix sont multiples. Principalement, le critère clé est le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) associé à l’offre de prêt proposée par l’établissement financier prêteur. 

Somme toute, ce taux est le point de référence qui apporte l’assurance de bénéficier d’une offre de prêt réellement avantageuse. Par ailleurs, les organismes financiers déterminent en toute autonomie leurs propres taux d’intérêts associés aux offres d’emprunts en France. 

Plus le TAEG du prêt d’argent est bas, plus l’opération financière est rentable. Dans cet ordre d’idées, il est nécessaire de comparer plusieurs devis avant de s’engager. Le but est d’évaluer en toute transparence la pertinence de l’offre de prêt retenue. 

D’autant que dans certains cas, le montant des intérêts peut varier du simple au double, en fonction des établissements bancaires. Se diriger d’entrée vers un prêt conso pas cher, c’est choisir de réaliser ses projets perso au juste prix.   

Quels sont les avantages de la vie sur un bateau ? 

À première vue, l’avantage principal qui découle de la vie sur un bateau est le gain de sérénité de ses résidents. Au gré de leurs envies, ces derniers bénéficient d’une liberté totale associée à une qualité de vie sans égal. 

Ces dernières décennies, les avancées technologiques permettent aux passagers de bénéficier d’un cadre de vie à bord confortable et pratique, au même titre que dans une habitation traditionnelle. Dans les faits, vivre sur un voilier ou un catamaran est un choix retenu par des personnes qui aspirent à un rythme de vie plus tranquille et authentique. 

De plus, l’essor du télétravail facilite la concrétisation de ce projet de vie. En disposant d’une connexion Internet optimale en tous lieux, les passagers exercent leur activité professionnelle à distance. Bien sûr, il est indispensable de disposer d’une connexion Internet fiable, quel que soit le lieu de navigation en France ou à l’étranger.  

Crédit bateau habitation : quel type de bateau acheter ? 

Vous êtes à la recherche d’un lieu de résidence atypique, en dehors de la vie citadine ou rurale ? Vous aspirez à prendre le large au sein d’une maison flottante ? Ce choix de vie est un excellent moyen de délaisser la vie sur la terre ferme, au profit de l’exploration de vastes espaces maritimes. 

De toute évidence, vivre à bord d’une embarcation de plaisance est une idée séduisante pour bon nombre d’individus. En revanche, il est nécessaire de se préparer au préalable à ce mode de vie nomade. Ce constat est d’autant plus avéré lorsque les ménages envisagent de naviguer en mer avec un ou plusieurs enfants à bord. 

Le but est d’anticiper les aléas qui peuvent survenir au sein de ces espaces de vie particulièrement insolites. De façon générale, le choix le plus courant porte sur l’achat d’un voilier ou d’un catamaran. Ces véhicules nautiques sont adaptés pour y vivre à l’année. 

Néanmoins, il est aussi possible de vivre sur un bateau à moteur. Dans tous les cas, les embarcations à voile ou à moteur permettent de supporter le climat des 4 coins de la planète, quelles que soient leurs dimensions. 

Quelle taille de bateau choisir pour y vivre à l'année ?

Pour vivre à l’année sur un bateau de manière pratique et confortable, il est conseillé de porter son choix vers une embarcation de plaisance de 8 à 12 mètres. Cette dimension est préconisée pour disposer d’un espace de vie suffisant au quotidien pour l’ensemble des passagers. Tel que dans le cadre d’une maison, la disponibilité d’une zone de confort personnelle n’est pas une option. Il s’agit plutôt d'une nécessité. 

Comment évaluer son budget pour acheter un bateau ? 

Globalement, évaluer son budget bateau est une action qui repose principalement sur les besoins de chaque passager et le budget à consacrer au projet perso. Une fois ce montant déterminé, les frais annexes se mesurent en fonction des véhicules nautiques. 

À noter que cette analyse permet également d’estimer au plus juste le coût total de la vie à bord. Pour évaluer son budget bateau avec précision, l’acheteur doit aussi déterminer si son mode de vie s’oriente vers un amarrage à quai du bateau ou si, à l'inverse, son souhait s’oriente vers la navigation continue en mer. 

Quel que soit le choix retenu, il est tout à fait possible de vivre confortablement en mer, aux antipodes du mode de vie dans une maison traditionnelle. Vous souhaitez évaluer précisément le budget à prévoir pour acheter un bateau ? Voici les 4 éléments principaux à prendre en compte pour cadrer votre analyse : 

  • Nombre de passagers : prise en compte des besoins spécifiques de chaque passager.
  • Nombre de cabines nécessaires.  
  • Niveau de confort attendu : espace salon, salle de bain spacieuse, espace cuisine dédié,...
  • Niveau d’expérience de l’équipage : à défaut d’une expérience en mer confirmée, il est conseillé d’inclure à son budget le coût des formations (permis, techniques de navigation,...) qui permettent de partir en mer en toute sécurité.  

Vivre sur un bateau à l’année : quels sont les frais à prévoir ?

Comparativement avec un mode de vie dans une maison ou un appartement, vivre sur un bateau à l’année impose aux habitants de changer leurs habitudes de consommation. De ce fait, une organisation minutieuse est conseillée. Cette organisation inclut la disponibilité constante de produits de première nécessité (alimentation, médicaments,...).
L’objectif est d’avoir à sa portée tout le nécessaire de la vie quotidienne en mer, jusqu’à l’amarrage de l’embarcation de plaisance à son port d’attache ou sa destination. Au-delà de la disponibilité de ces produits essentiels, voici les 5 frais principaux à prévoir pour vivre sur une embarcation de plaisance à l’année : 

  • Place de port : en l’absence d’un lieu de travail en présentiel, il n’est pas indispensable de prévoir une place de port. Dans le cas inverse, il est nécessaire d’obtenir une place de port à l’achat ou à la location annuelle. Plus concrètement, le plaisancier peut souscrire à un contrat de location à l’année pour amarrer son véhicule nautique. À titre non exhaustif, le coût peut varier entre 2 000 et 9 000 euros par an, selon la zone géographique du port en France. Pour ce tarif, le plaisancier peut bénéficier notamment de l’accès à l’eau, à l’électricité ou à une connexion Wifi.  
  • Assurance : Dans le cadre de la législation en vigueur, la souscription à l’assurance est facultative. En revanche, il est fortement conseillé d’assurer son embarcation de plaisance pour pallier une situation imprévue (panne, renflouement,...). À défaut de disposer de l’assurance facultative associée à des garanties sécurisantes, le montant total des dépenses à prévoir en cas de problème peut se chiffrer à plusieurs milliers d’euros. D’autant que pour souscrire à une place de port, les ports de plaisance exigent de fournir une attestation d’assurance responsabilité civile. Cette dernière inclut la prise en charge du renflouement de l’embarcation, le cas échéant. Pour obtenir une offre d’assurance rentable, il est conseillé de comparer plusieurs devis pour faire jouer la concurrence.   
  • Frais de fonctionnement : lorsque le propriétaire du bateau loue une place de port, la fourniture d’électricité, d’eau et de Wifi sont fréquemment incluses dans le tarif de la place de port. Selon chaque port de plaisance, ces frais peuvent être facturés à part. Vous souhaitez bénéficiez d’une autonomie maximale ? Dans ce cas, la solution consiste à prévoir des batteries de servitude. Ces batteries alimentent tous les appareils présents à bord. En termes de charge, les batteries de servitude peuvent être rechargées notamment par le biais de l’énergie solaire.  
  • Taxes : tout comme pour la résidence dans une habitation classique, la vie à bord d’un bateau est aussi soumise à la taxe foncière, la taxe d’habitation et la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Précédemment nommée DAFN (Droit Annuel de la Francisation et de Navigation), la taxe annuelle sur les engins maritimes de plaisance est collectée par l’État. Pour en savoir plus et connaître toutes les subtilités de ces taxes, il peut être utile de consulter le site Internet du Secrétariat d’État chargé de la mer.    
  • Frais de réparation et d’entretien : dans l’éventualité où le propriétaire du bateau ne vit pas à quai, il est nécessaire d’effectuer l’hivernage de l’embarcation, du catamaran ou du voilier une fois par an. Durant cette période, le bateau doit bénéficier d’un nettoyage de sa coque, d’un changement d’anodes et d’une révision intégrale de ses points de sécurité (hélices, gouvernail,...). Dans cette démarche, toutes les parties du bateau à voile ou à moteur sont concernées. Pendant cette période d’hivernage, l’embarcation de plaisance est inhabitable. Ces frais de réparation et d’entretien représentent le poste de dépenses le plus important pour vivre à bord toute l’année.    

C’est un fait, la vie sur un bateau s’accompagne de frais plus ou moins élevés. Pour vivre à bord dans les meilleures conditions, il est primordial de disposer d’une situation financière stable. En mer ou à quai, l’anticipation d’une situation imprévue est capitale. Il s’agit même d’une nécessité pour naviguer en mer l’esprit serein.

Financer l’acquisition d’un bateau : s’accorder une marge de manoeuvre en cas d’imprévu 

Financer l’acquisition d’un bateau est une démarche qui inclut la construction de son projet avec une vision à 360° sur ses capacités financières. Au vu des éléments abordés précédemment, il est possible de déduire que l’achat d’une embarcation de plaisance se peaufine avec l’analyse préalable de sa situation personnelle. 

Cette analyse globale permet d’orienter sa recherche et d’obtenir un financement réellement adapté à ses besoins. En disposant des fonds financiers nécessaires, il est surtout possible de s’accorder une marge de manœuvre en cas d’imprévu. La vie sur un bateau est un projet ambitieux et engageant. 

Autant mettre toutes les chances de son côté pour convertir ce projet en mode de vie durable. Pour y parvenir, la solution clé consiste à faire un vaste tour d’horizon et d’anticiper les aléas potentiels qui peuvent survenir au sein de ce logement atypique. 

Financer son bateau : pourquoi choisir Financement Rapide Credit ?

En choisissant de faire confiance à Financement Rapide Credit, l’emprunteur finance son bateau avec le prêt d’argent en plus simple, issu d’un modèle économique vertueux. Au sein de la plateforme de prêt en ligne, les emprunteurs obtiennent des fonds financiers délivrés en dehors du secteur bancaire classique. 

À cet effet, les emprunts financés par Financement Rapide Credit sont issus de son système collaboratif. En somme, ce sont les investisseurs qui soutiennent les projets personnels des emprunteurs grâce à leur épargne. En toute objectivité, les emprunts délivrés par Financement Rapide Credit sont financés par les investisseurs professionnels suivants : 

  • Personnes physiques, 
  • Entreprises, 
  • Caisses de retraites, 
  • Assureurs, 
  • Fondations,...

Simulation de crédit : 3 étapes clés pour dénicher la meilleure offre

Au vu de la multitude de crédits conso disponibles sur le marché bancaire, dénicher la meilleure offre est une démarche fastidieuse pour bon nombre de consommateurs. Vous souhaitez avoir la certitude d’obtenir un prêt d’argent sur mesure ? La méthode la plus simple consiste à effectuer une simulation de crédit en 3 étapes clés : 

1. Définir le montant de son projet bateau

La définition du montant total de son projet bateau est une étape primordiale. Pour information, il est préférable d’inclure à sa demande de prêt les futurs postes de dépenses qui découlent des besoins (place de port, frais d’entretien,...) de l’acquéreur. Avoir à sa portée une trésorerie disponible sans délai permet de maintenir le cap sur son budget dans la durée. 

2. Démarrer sa simulation de crédit bateau personnalisée

Une fois vos besoins financiers déterminés, il est temps à présent d’accéder à la simulation de crédit en ligne. Gratuit et sans engagement, cet outil digital innovant vous guide pour renseigner les informations strictement nécessaires à l’analyse de votre situation financière : 

  • Identité du souscripteur.
  • Montant total du capital emprunté.
  • Durée du financement souhaitée.
  • Montant des mensualités : à cette étape, le but est d’opter pour un montant équilibré. Le remboursement des mensualités doit vous permettre de conserver le budget suffisant pour réaliser vos dépenses de la vie quotidienne (alimentation, loisirs,...) sans difficulté. 
  • Situation personnelle : nombre d’enfants à charge, composition du ménage,...
  • Situation professionnelle : sources de revenus, type de contrat de travail,...
  • Montant des charges fixes : loyer, prêts à la consommation en cours de remboursement,...

Pourquoi faire une simulation de crédit en ligne ? 

À première vue, le but ultime de la simulation de crédit en ligne est d’analyser le profil global de l’utilisateur pour le guider vers la meilleure offre de prêt du moment. De même, la sécurité des données personnelles des utilisateurs fait partie intégrante des priorités de la plateforme 100% digitale. 

À chaque étape du processus de financement, vous avez l’assurance de bénéficier d’un niveau de sécurité optimal et performant. Suite à l’introduction des informations demandées, la simulation de crédit vous fournit une offre de prêt sur mesure qui respecte votre budget. 

Dans le même temps, vous obtenez une réponse de principe immédiate. L’offre proposée par le simulateur répond en tous points à vos besoins ? La suite du processus est tout aussi simple. Il suffit de constituer votre dossier de financement depuis votre espace personnel dédié. 

3. Constituer son dossier de financement 

Pour constituer son dossier de financement, l’utilisateur accède à son espace personnel totalement sécurisé et introduit ses pièces justificatives par voie dématérialisée. Découverte des 3 pièces justificatives principales à fournir lorsque l’utilisateur arrive à cette étape du processus de financement : 

  • Pièce d’identité en cours de validité : Carte Nationale d’Identité (CNI), passeport,...
  • Justificatif de domicile de moins de 3 mois : facture d’énergie, de téléphone,...
  • RIB.

Après analyse du dossier de financement, l’équipe de la plateforme digitale basée en France fournit au souscripteur une réponse définitive sous 24h ouvrées. Par la suite, les fonds financiers sont versés en instantanés. Quoi de mieux pour gagner du temps et prendre le large dans les meilleurs délais ? 

Dans tous les cas de figure, il est utile d’avoir recours au simulateur pour une raison simple. En quelques minutes, le simulateur doté des dernières avancées technologiques vous permet de faire un point sur votre situation financière. Il s’agit aussi d’un moyen performant pour évaluer votre capacité d’emprunt. 

Crédit bateau à taux bas : ce qu’il faut retenir

  • L’avantage principal de la vie en mer est le gain de sérénité. Au gré de leurs envies, les passagers disposent d’une liberté totale associée à une qualité de vie hors norme. Pour vivre en mer à l’année, il est conseillé d’orienter ses recherches vers une embarcation de 8 à 12 mètres. Cette dimension permet à l’ensemble des passagers de bénéficier d’un espace de vie suffisant au quotidien.
  • Pour acheter un bateau d’occasion ou neuf, l’acheteur peut avoir recours à 3 solutions de financement : le crédit affecté, le prêt perso et la Location avec Option d’Achat de plaisance. Pour faire le bon choix, le projet bateau et le profil du souscripteur sont 2 points d’analyse qui méritent une attention particulière. 
  • En comparaison avec un logement classique (maison, appartement,...), la vie sur une embarcation, un voilier ou un catamaran à l’année engendre des frais, tels que la taxe annuelle sur les engins maritimes de plaisance. Pour disposer du budget nécessaire au quotidien, il est conseillé d’estimer avec précision l’ensemble des frais annexes à prévoir tout au long de l’année.  
  • Pour vivre sereinement à bord au fil des mois, il est primordial de garder une visibilité constante sur son budget. Les dépenses engendrées par ce mode de vie nomade sont multiples, voire même imprévisibles. 
  • Hormis la comparaison des prix, les postes de dépenses à prévoir dépendent de plusieurs critères, tels que le nombre de passagers, la nécessité de disposer d’un port d’attache ou encore, les frais d’hivernage,... Avant de s’engager dans un financement, il est essentiel de garder à l’esprit que le prêt d’argent doit s’adapter aux capacités de remboursement du souscripteur.
  • L’obtention d’un prêt perso est une alternative sécurisante pour pouvoir conserver une somme d’argent en réserve, dédiée à la gestion de situations et dépenses imprévues.  
  • Pour comparer les offres de prêts d’argent en toute objectivité, il est important de faire jouer la concurrence. Pour ce faire, la méthode consiste à comparer plusieurs devis auprès d’organismes financiers distincts. Plus le TAEG de l’offre de prêt d’argent retenue est bas, plus l’opération financière est rentable et compétitive. Vous avez l’assurance d’obtenir un emprunt qui joue vraiment en votre faveur. 
  • Pour gagner du temps et de l’argent dans vos recherches, la première étape consiste à effectuer une simulation de prêt bateau gratuite et sans engagement. De la sorte, vous visualisez en un temps record le prêt d’argent qui s’adapte à votre profil emprunteur. Cet outil digital innovant prend systématiquement en compte la situation personnelle de l’utilisateur, analyse ses besoins et détermine le budget idéal à consacrer au prêt bateau. Pratique, n’est-ce pas ? 
En bref, le guide ultime de Financement Rapide Credit démontre qu’il est tout à fait possible d’obtenir un crédit bateau à taux bas, au bon prix. Vous souhaitez accélérer l’avancée de vos projets personnels ? La simulation de crédit vous guide de façon simple et rapide vers la meilleure offre du moment.  
Mon projet Credit Bateau

Mon projet

A chaque projet, sa solution : laissez-vous guider par Financement Rapide.

Mes outils de calcul Credit Bateau

Mes outils de calcul

Simulation, taux, capacité d'emprunt : facilitez-vous la vie avec nos outils.

Mon coin expert Credit Bateau

Mon coin expert

Pour aller plus loin, mais pas que...Découvrez notre coin expert !